FSM 2004 : L'orgie altermondialiste
  16-01-2004 11:00
Auteur : François Dubois (cmaq) et ((i)) sr
 
 
  Train décoré pour le FSM Le décompte est commencé. La quatrième moûture du Forum Social Mondial, résolument indienne cette année, s’apprête à répandre son arôme pour une nouvelle ronde de résistance à la mondialisation néolibérale. Du 16 au 21 janvier 2004, Mumbai, anciennement connue sous le nom de Bombay, accueillera quelques 75,000 activistes, militants des droits sociaux, parlementaires progressistes, jeunes révolutionnaires et autres personnalités reconnues mondialement pour leur engagement envers un monde plus humain, socialement responsable et durable. Tous n’assisterons pourtant pas au FSM en soi, plusieurs préférant supporter l’événement alternatif Mumbai Resistance 2004 qui lui, affiche un ton beaucoup plus radical, proche d’une réthorique anti-impérialiste et très critique du monopole altermondialiste incarné par le FSM. [Lire la suite]

[ imc india | Forum Social Mondial | Mumbai Resistance 2004 | CMAQ ]
 
     
  Mises à jour et contenu : india.indymedia.org (en) | FSM Mumbai - Coup de gueule | Le travail des petites filles indiennes (cmaq) | Le forum en chiffres (cmaq) | Les médias indiens minimisent le FSM (cmaq) | L'estime de soi pour éviter la démission (cmaq) | La sécurité sociale, un enjeu altermondialiste (cmaq) | Les médias distants (cmaq) | On demande radicalisme (cmaq> | La soeur des dalits (cmaq) | Le Forum social mondial : Pourquoi Mumbai ? (cmaq) | Abhivyakti, les médias, le développement | FSM 2004 : Mumbai Resistance 2004 :: Photos : Préparation du FSM | 15 janvier | Cérémonie d'ouverture | Cérémonie d'ouverture 2 | Divers | Bidonvilles de Mumbai | Affiches au WSF 1 | Affiches au WSF 2 | Affiches anti-guerre | Affiches sur les problèmes des femmes | Résistance culturelle | Mumbai Resistance 2004 1 | Mumbai Resistance 2004 2 | Art et résistance | Marche des Queers et de travailleurs du sexe | Portraits du FSM | Amnesty International | Dessins anti-WSF :: Vidéos : Interviews de cibles.org (fr) Introduction vidéo au FSM faible qualité (1.9mb meilleure qualité (9.1mb) | Musique et danse du FSM (5.4mb) | Cérémonie d'ouverture :: Audio : 1h28 de Défaire Bush 2004 (en) | Rapports WSF 2004 sur les bases US (en) | Chants du WSF | Témoignages sur le système de la dote (en) | Chants de la résistance Dalit | Séminaire sur les peuples indigènes et leurs droits à la terre (en)

L'ensemble des conférences des cinq grand lieux de réunion seront disponibles sur Babels, réseau international de plus de 4000 traducteurs. Voir aussi la couverture du CMAQ, indymedia Quebec. Des articles sont aussi disponibles sur le site de circanda.net. Un stream radio en direct peut être écouté, il est animé par l'AMARC.

Le Forum Social Mondial ne fait cependant pas l'unanimité, voir les articles suivants (en) : 1 | 2 | 3 | 4 | 5.

Le Forum Social Mondial se présente depuis quatre ans comme un espace ouvert à plusieurs tendances politiques et un processus caractérisé par une multitude d’alternatives de vie toujours en évolution. Son slogan « Un autre monde est possible », bien qu’il soit un peu putain, pouvant être pris dans la bouche d’acteurs sociaux à priori opposés, reste le mot d’ordre de cet effort massif consenti par des centaines d’ONGs et groupes sociaux, étudiants, paysans et intellectuels d’Inde et d’ailleurs.

Faut-il rappeler que le FSM est né en réaction à la tenue annuelle du Forum Économique Mondial de Davos en Suisse, en 2001? Il s’est articulé grâce à un apport de la société civile majoritairement brésilienne, puis éventuellement internationale, ainsi qu’avec l’appui sans conteste du Parti des Travailleurs (PT), de l’État de Rio Grande do Sul où se trouve la ville portuaire de Porto Alegre. Ce qui avait été conçu sur la planche à dessein comme une rencontre de 2000 personnes, s’est avéré comme un jamboree, rassemblant dès la première année, plus de 10,000 activistes. Ce chiffre a gonflé en trois ans, si bien que l’édition de cette année, tenue pour la première fois à l’extérieur du Brésil, viendra déverser dans la mégapole Indienne, une foule bigarrée. Embouteillages de rickshaws garantis. Agoraphobes s’abstenir.

Il n’y a qu’à prendre les trains de banlieue bondés de Mumbai pour apercevoir des grafittis appelant à la résistance à la globalisation, au soulèvement contre la guerre et la lutte contre une planète commercialisée, individualiste et injuste. Un train de la Central Railway a d’ailleurs été passé au pinceau par un groupe d’artistes en décembre dernier, ce qui ne manque pas d’intriguer les usagers. Il est à noter que bon nombre de ces vagues d’affichage et mobilisations citoyennes à Mumbai sont la résultante d’un travail de longue haleine non seulement des organisateurs du FSM, mais avant tout des militants de base provenant des rangs de Mumbai Resistance 2004 (MR 2004). La tâche de sensibilisation reste toutefois de taille. Comment rejoindre les poissonniers, travailleurs du textile et autres dalits* peuplant ce Mumbai pris d’assaut?

Mumbai Resistance 2004 fait figure d’enfant terrible dans la famille altermondialiste si on se laisse le loisir de le comparer au FSM. Si le FSM rassemblera cette année encore, des prix Nobels et une brochette d’ONGs multinationales du calibre d’Amnesty International ou Focus on the Global South, la commande de MR 2004 se veut beaucoup plus grassroots, à l’écart des leaders d’opinion acrédités, loin des ONGs financées par des agences globalisantes telles la Banque Mondiale, en porte-à-faux avec un FSM que les promoteurs perçoivent comme une fourre-tout discursif, peu enclin à l’action concertée. MR 2004 en veut aussi au FSM par le fait que depuis trois ans, le Forum refuse d’intégrer des groupes militants usant la force, telles les guerrillas de libération sud-américaines ou népalaises et qu’année après année, les initiatives des groupes sociaux de base, se retrouvent enfouis sous le tapis, histoire de dérouler le tapis rouge aux militants « légitimes ».

Si pour le FSM un autre monde est possible, pour MR 2004, il faut écraser l’impérialisme et construire un monde des peuples (Smash Imperialism! Build a People’s World!). Les réponses semblent venir plus vite que les questions du côté de Mumbai Resistance ce qui peut contenir son lot de problèmes, notamment en termes d’ouverture à une pluralité d’acteurs et façons de comprendre le monde. Ainsi, si le FSM est effectivement un espace et processus, Mumbai Resistance, à l’aube de l’ouverture des deux événements, ressemblerait déjà plus à un mouvement politique. À vous de juger, les jeux ne seront pas faits de toute manière, tant et ausi longtemps que le bal n’aura pas débuté.

Pour donner un bref aperçu des activités de cette année, retenons d’abord que le FSM innove et gagne en qualité au niveau des thèmes discutés durant les plus de 1200 séminaires, panels, ateliers, témoignages et événements culturels. En effet, pour marquer le coup et partager les préoccupations locales, le Comité Organisateur Indien (COI) a cru bon d’additionner à sa programmation, les thèmes touchant au « communalisme » et aux systèmes de castes. Communalisme réfère dans le contexte Indien, à l’avancée des forces fascistes, notamment dans l’État du Gujarat, où la doctrine nationaliste xénophobe promouvant un repli sur la communauté de religion Hindoue, a mené à des tueries massives de minorités culturelles, avant tout musulmanes. Ces ajouts viennent meubler un total de cinq grands axes thématiques : La globalisation impérialiste; la militarisation et la paix; le communalisme, fanatisme religieux et la violence sectaire; le racisme, système de castes, le travail et les exclusions et discriminations basées sur la lignée; le patriarcat. Inutile de spécifier qu’il faudra fouiller pour découvrir un éventail de sous-thèmes extrèmement écclectique.

En plus de ces « modestes » 300 séminaires par jour, un bénévole du COI, nous a confirmé la mise sur pied de 617 stands organisés par autant d’organismes sociaux, dont 80 provenant de l’étranger. À cela s’ajoute un programme assez ambitieux de conférences où nombre de personnes connues viendront livrer des discours dans des espaces à ciel ouvert et hangars de métallurgie désaffectés, pouvant accueilir jusqu’à 2000 délégués. Du nombre impressionnant, mentionnons simplement la présence de Shirin Ebadi, prix Nobel de la Paix iranienne, Joseph E. Stiglitz, lui aussi prix Nobel mais en sciences économiques et ancien vice-président de la Banque Mondiale, récemment travesti en bestseller avec ses livres acerbes envers les principales agences internationales. Enfin, Mary Robinson, Ahmed Ben Bella, l’inévitable José Bové, Nguyen Thi Binh, ainsi que les instigateurs de l’accord de Genève messieurs Beilin et Rabbo. Le linguiste d’allégeance anarchiste Noam Chomsky, fervant critique de la politique étrangère de l’administration républicaine de George II, s’est quant à lui décommandé à la dernière minute. La liste est longue et il n’y a rien de tel qu’une visite sur le site officiel du Forum pour la consulter.

Des rassemblements, ce qu’on désigne ici par rallies, sont aussi à l’ordre du jour, tout comme des manifestations culturelles de tous accabits. Pour les jeunes, cette année, la dynamique change tout de même assez fortement. Le Campement Intercontinental de la Jeunesse (CIJ), défini à Porto Alegre comme un espace autonome et auto-géré par des jeunes de partout, connaît des départs douloureux avec un site en pleine construction, encore quelques jours avant l’afflux incontrôlable de jeunes à la recherche d’un toît. Il faut aussi dire que le CIJ de Mumbai est intégré à la structure décisionnelle et hiérarchique du Comité Organisateur Indien du FSM et doit composer avec la congrégation catholique Don Bosco qui accueille le CIJ dans son arrière-cour.
Bref, ici aussi nous nous attendons à beaucoup de couleurs et de festivités comme résultantes des efforts de nature « culturelle », mais le programme politique et social semble bien moins prometteur et la volonté de vivre une alternative auto-gérée durant une semaine semble compromis. Il reste que la quarantaine de jeunes bénévoles actuellement sur place préparent avec persévérance et patience, via des rencontres interminables, la salle de presse, l’espace-cinéma, les dortoirs, les ateliers, les tentes thématiques, le tribunal des peuples et surtout, une athmosphère qui ne laissera personne de glace.

Du côté de Mumbai Resistance, une programmation en douze thématiques, et un emplacement que nous avons visité, faisant face directement à celui du FSM, qui accueillera plus de 285 groupes sociaux. Arundhati Roy viendra parler de l’occupation états-unienne en Irak et plusieurs étudiants Iraniens, groupes de paysans Philippins ou encore féministes de Nouvelle-Zélande viendront redéfinir à leur façon, le concept de société civile.

Autre fait notable, pointons vers le Pakistan qui a inscrit un nombre record de participants. La mauvaise nouvelle est que l’Inde a vraisemblablement délibérémment ralenti l’émission de visas pour ces resortissants, ce qui viendra couper l’inpiration d’un bon nombre de ces délégués. Le différend entre l’Inde et le Pakistan déborde même sur le FSM cette année.

En terminant, notre visite des installations durant les derniers jours, nous a appris qu’un nombre grandissant de participants s’intéressaient à la question de l’achivage des heures interminables de discussions qui auront lieu au FSM. Par souci de continuité, de transparence, de partage avec tous ceux et celles qui ne pourront pas assister aux événements, de documentation et de construction effective d’alternatives, bon nombre de bénévoles ont invoqué la nécessité d’enregistrer et répertorier les participations et contributions des délégués. Reste à voir si les maigres budgets le permettront cette année. Il semblerait que le COI ait déjà refusé d’implanter une telle infrastructure technologique. Comme prix de consolation, vous pourrez toujours assister à l’un des nombreux forums sociaux régionaux, ou encore vus rabattre sur la diffusion audio en direct de toutes les conférences assuré par le réseau Indymedia, la publication quotidienne de comptes-rendus par Inter Press Service (IPS) et, Ciranda, une coalition de pigistes et journalistes indépendants, qui produira un site web avec des centaines de chroniques et articles sur le FSM.

* Le terme Dalit signifie littéralement « opprimé ». Les communautés considérées il y a peu de temps comme « intouchables » sous le système de castes, se décrivent de plus en plus ainsi.

Pour plus d’infos et pour vous faire une tête, visitez :

Forum Social Mondial 2004 : http://www.wsfindia.org Mumbai Resistance 2004 : http://www.mumbairesistance.org Indymedia : http://www.indymedia.org et http://india.indymedia.org Inter Press Service : http://www.ipsnews.net Ciranda : http://www.ciranda.net
 
     
 
> Train décoré pour le FSM
Train décoré pour le FSM
 
  > Ajouter un commentaire  
   
> Ajouter une traduction à cet article
> Télécharger l'article au format .PDF
> Envoyer cet article par e-mail
    Obscénités 2004-01-16 21:34    
  Et à la TV une parlementaire "verte" (je crois de Suisse) Parlait, devant ce cirque à Bombay, d'une Orgie des Sens (quelque-chose dans ce style).
Le commentaire qui précède et qui mentionne aussi Bové&Bella est très long, et c'est difficile d'en conclure si c'est en faveur ou contre l'Orgie.
Toujours est-il que, vu le chômage et la misère dans laquelle vivent les Suisses (pour rester en Suisse), ces orgies pro- et altermondialiste sont ce que sont toutes les orgies: OBSCENES!!!!!
 
  Ollie Gantenbein  
  > Ajouter un commentaire  
 
Prends l'information en mains
Text Paraphysique de la haine
25-07-2017 06:11 - Patrice Faubert
Text Paraphysique de pathognomonie
23-07-2017 09:07 - Patrice Faubert
Text Stéréotypie des idéologies dominantes
20-07-2017 07:24 - Patrice Faubert
Text L'anarchie contre l'idéologie
17-07-2017 06:01 - Patrice Faubert
Text L'anarchie contre l'idéologie
17-07-2017 05:58 - Patrice Faubert
Image Misère du « subversivisme »
17-07-2017 04:20 - Freddy GomeZ
Text libertaires, l’intersectionnalité, les races, l’islamophobie
17-07-2017 00:58 - http://www.grand-angle-libertaire.net
10 commentaires
Text Biomorphisme anéchoïque
15-07-2017 09:34 - Patrice Faubert
Text « races sociales », racialisme, racisme
13-07-2017 13:40 - LadJ&dprintemps
7 commentaires
Text Impostures d'impostures
13-07-2017 06:19 - Patrice Faubert
Text Oui la race ça nous agace et ça nous emmerde !
12-07-2017 13:05 - Antifascistes multiculturalistes et internati
8 commentaires
Image Les Français juifs seraient-ils des citoyens à part ?
11-07-2017 09:22 - UJFP
1 commentaire
Text Enfants du smartphone, enfants de l'iPhone
10-07-2017 05:33 - Patrice Faubert
Text Paraphysique de blablalogie
09-07-2017 08:01 - Patrice Faubert
Text Houria Bouteldja Je combats mon intégration
08-07-2017 00:46 - Olivier Mukuna
5 commentaires
Text L’homme (de gauche) qui croyait à la barbarie
07-07-2017 17:34 - Najate Zouggari
3 commentaires
Text Défendre la liberté d’expression partout en France !
07-07-2017 13:11 - Khamsa fi 3aynkoum
5 commentaires
Text Paraphysique des cerveaux nazifiés
07-07-2017 06:00 - Patrice Faubert
Text Paraphysique de la synarchie
05-07-2017 09:49 - Patrice Faubert
Text Députés macronistes qui n'ont rien à envier au FN
03-07-2017 13:45 - Jerôme Martin
2 commentaires
Image Cinq réponses au « débat sur l’identité nationale »
03-07-2017 13:35 - Pierre Tevanian, Sylvie Tissot
3 commentaires
Text Insupportable ingérence du CRIF
03-07-2017 13:26 - AFPS
Text Manifeste pour un antiracisme politique
03-07-2017 10:55 - Eric Fassin
3 commentaires
Text Biopsychosociologie de la vie marchande ou Pornification
03-07-2017 05:50 - Patrice Faubert
Text Emmanuel Macron soutient la légitimité de Bachar Al-Assad
01-07-2017 17:01 - Revolution et libertés
1 commentaire
Text L’anti-racisme dit « politique » : normalisation, religiosit
30-06-2017 10:27 - Fleurs
2 commentaires
Text Les résultats de l'islam politique aux législatives 2017 [Fr
30-06-2017 10:21 - Carla Parisi
Text Homophobie décoloniale : Être l’homo du PIR, ou ne pas l’êtr
30-06-2017 09:41 - Les amis de Juliette et du printemps
2 commentaires
Text Les positions bourgeoises de l’UJFP
30-06-2017 09:33 - -
6 commentaires
Text Les soupapes de sécurité
30-06-2017 06:28 - Patrice Faubert
Image Être Sioniste & Antisémite
29-06-2017 14:48 - YASSER LOUATI
6 commentaires
Text Utiliser le mot « race » ?
29-06-2017 14:40 - mignon chaton
3 commentaires
Image Gaza : un crime contre l'humanité
29-06-2017 14:28 - Bureau national de l’UJFP
2 commentaires
Text Soutien à Houria Bouteldja et à l’antiracisme politique
29-06-2017 13:32 - UJFP
Image Non, l’antiracisme politique n’est pas racialiste !
29-06-2017 13:23 - Les ennemis de Juliette
Text Halitose
27-06-2017 06:27 - Patrice Faubert
Text Verbatim
25-06-2017 07:48 - Patrice Faubert
Text Assemblée en mixité révolutionnaire et non-mixité de classe
24-06-2017 01:45 - révolutionnaires contre le racialisme et son
2 commentaires
Image Une note de lecture critique de « La fabrique du musulman»
22-06-2017 23:33 - souslaplagelespaves.noblogs.org
3 commentaires
Text Allo ?
22-06-2017 11:24 - Faubert Patrice
Image La non-mixité : une nécessité politique
21-06-2017 15:09 - anti-sexisme
1 commentaire
Image Gaza : vers un nouveau massacre, pire que les précédents
21-06-2017 14:17 - Gideon Levy
Text Contre obsession religieuse raciale - fabrique du « musulman
21-06-2017 14:10 - Nedjib Sidi Moussa
7 commentaires
Text Le fantôme d'Ernest Coeurderoy
20-06-2017 06:39 - Patrice Faubert
Text Psychosomatique de radioactivité
18-06-2017 09:51 - Patrice Faubert
Text La fausse conscience, conscience de l'imposture
16-06-2017 07:11 - Patrice Faubert
Image L’ islamisme n’ est pas une Religion !
15-06-2017 18:24 - Des portes paroles du collectif
7 commentaires
Image L’islamophobie n’est pas une opinion
14-06-2017 22:02 - iaata
1 commentaire
Text Déficit informationnel ou mur de Kardashev
14-06-2017 09:46 - Patrice Faubert
Text Décines : pas d’islamistes au centre culturel !
14-06-2017 01:46 - collectif "ILS N’AURONT PAS NOTRE SILENCE "
3 commentaires
>> Archives newswire <<